Le code

code-soupe

Non, mais qu’est-ce qu’ils inventeraient pas pour me faire avaler cette soupe infâme contenant je ne sais quels légumes. Sûrement des tomates, vu la couleur rouge déconfit du potage. Des tomates cuites… le summum du mauvais goût. Et puis c’est quoi ces petits bouts orange et verts qui flottent ? Des carottes et des épinards ? Les carottes, ça peut passer, mais ils croyaient vraiment qu’ils allaient réussir à me faire avaler des épinards aussi facilement ! ? Ils me prennent vraiment pour un lapin de six semaines. Certes, j’aime les carottes, mais j’ai pas de grandes oreilles et j’ai quatre ans, pas six semaines.

Pour m’appâter, ils ont utilisé les petites pâtes pour écrire un mot. Un mot est un ensemble de lettres qui a un sens, j’ai appris ça à l’école. Voyons ça de plus près. J’épelle tout haut :
— C, O, D, E.
— Très bien mon chéri, ça fait le mot « CODE ».
La voix de ma mère est haut perchée. Elle commence à s’impatienter, elle aimerait que la soupe qu’elle a mitonnée soit déjà avalée. Il faut dire que mon père en a mis du temps à écrire ce mot. Apparemment, il n’y avait pas de A et un seul E caché derrière un morceau de tomate qui s’est pris pour une poule. Il était à un E de faillir à la mission confiée par ma mère. Il s’est affalé sur la chaise à côté. Je vois qu’il s’est un peu détendu, il se dit que l’affaire est dans le sac ou plutôt la soupe dans mon ventre. Mais c’est bien mal me connaître. Il y aurait peut-être un mot qui me ferait manger cette soupe, mais ce n’est pas celui-ci. D’ailleurs, ça veut dire quoi « CODE » au juste? Ça me fait juste penser au « code de bonne conduite » de l’école et la soupe n’y figure pas.

Ma mère me tend une cuillère pleine de soupe, elle a figé son sourire au niveau de ses oreilles et retient son souffle en sifflant « Allez, mange ». Mon père me jette un regard d’encouragement. Je repousse doucement la cuillère. Le sourire de ma mère s’affaisse autant que ses épaules. Je plonge les mains dans la soupe, ma mère pousse un cri hystérique et mon père se fige. Je suis rapide, j’ai déjà repéré les lettres que je voulais, je compose le mot « NON ». Ça y est, ma mère est à bout, je la sens prête à imploser. Mon père prend les choses en main et dit de sa voix la plus autoritaire :
— Maintenant, tu la manges cette soupe, s’il te plaît.
J’obtempère, il est surpris mais satisfait.
— Cet enfant a besoin d’un peu d’autorité, lance-t-il fièrement à ma mère, comme un coq coquerique dans sa basse-cour. Ma mère a les yeux fusil.
— C’est bien papa, tu as dit le mot magique, dis-je innocemment.
Mon père affiche de l’agacement, ma mère de l’amusement, les deux du soulagement.

Décidément, il faut vraiment tout leur expliquer à ces parents.

Voici ma participation à l’atelier 290 de Bricabook,
Une photo, quelques mots.

Pour voir mes autres participations à cet atelier :
La der des ders

Lorsqu’elle se livre
Si au moins il neigeait
Je me demande…
Je ne suis pas une sardine
Je voulais juste aller courir
La paire de mocassins italienne
Partir pour mieux revenir ?

Publicités

12 commentaires

  1. Il s’en passe des choses dans la tête d’un enfant de 4 ans surtout devant cette soupe, je comprends mieux maintenant toutes ces crises de nerfs pour faire avaler la soupe aux enfants. très bon texte, jouissif !

    J'aime

  2. Ah mais quel malin, ce petit garcon ! Il fait tourner ses parents en bourrique.
    Ton texte est très amusant, J’ai apprécié que tu te mettes dans la peau d’un enfant et que nous donnes son angle de vue.
    NB jamais réussi avec mon 2eme, plus tard sa femme me bénira, il n’aime aucun légume. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s