Je pourrais… Mais

girl-2209228_1280.jpg

Source : Pixabay

Je pourrais te dire que la clé, pour ne pas tomber, c’est de jamais cesser de pédaler. Mais, tu as déjà tout pigé, et c’est moi qui suis arrêtée sur le bas côté, à te regarder t’éloigner.

Je pourrais te crier de freiner pour que je puisse te rattraper. Mais pourquoi t’empêcher de rouler comme une dératée? Mon rôle n’est pas de lutter pour ne pas me faire distancer, c’est de t’accompagner pour que justement tu puisses mes dépasser.

Je pourrais te hurler de faire attention aux dangers et, pour me justifier, avancer que je suis mortifiée à l’idée de tout ce que tu pourrais percuter. Mais j’aurais beau parler, tu ne ne voudrais pas m’écouter, tu préfèrerais te jeter tête baissée dans la destinée que tu te crées.

Je pourrais désapprouver et te sermonner. Mais il te faut bien expérimenter, ce n’est pas en m’écoutant parler que tu vas évoluer, on a jamais vu quelqu’un s’élever en restant attaché.

Je pourrais déployer des trésors d’ingéniosité pour t’éviter de chuter sur le sol bituminé. Mais je me contenterai de ne pas te laisser tomber en étant toujours là pour te relever et soigner tes genoux écorchés.

Je pourrais fermer mes yeux terrorisés pour ne pas saigner de tes tentatives échouées. Mais je préfère les garder ouverts et énamourés pour te regarder déployer lentement tes ailes et t’envoler.

12 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s