maison de retraite

Mon fil conducteur

 

thread-2995466_1920.jpg

Source : Pixabay

 

Mon sourire est un peu trop figé, la voix de ma fille un peu trop haut perchée. Cela me rappelle le jour où je l’ai laissée à l’école pour la première fois, sauf que les rôles sont inversés. C’est elle qui me dit «Tu vas être bien là », comme je l’ai fait il y a près de soixante ans maintenant. C’est moi qui hoche la tête en tentant de prendre un air convaincu, comme elle l’a fait à l’époque. (suite…)