péniche

Le bateau rouillé dans le jardin

 

 

Les yeux encore plein de sommeil, il ouvrit la fenêtre, bascula le loquet, poussa le volet droit contre le mur, puis le gauche, comme chaque matin. Alors qu’il s’apprêtait à refermer la fenêtre, un élément inhabituel dans le décor l’arrêta. Il se frotta les yeux pour se débarrasser des rêves qui auraient pu rester accrochés à ces cils blanchis par le temps. C’était toujours là. Mais que faisait donc ce truc rouillé dans sa mare ? (suite…)

Publicités